Session du 11 juillet

Published / by LCA

Après la démission de Maurice Leroy de la Présidence, c’était ce matin la session de renouvellement de l’exécutif départemental. Sans surprise, Nicolas Perruchot a été élu Président.

Voici l’intervention de Geneviève Baraban.

 

Monsieur le Président,

Au nom de notre groupe, je tiens à vous féliciter pour votre élection et pour la prise de responsabilité importante qui revient à votre fonction.

Nous avons construit avec le Président Leroy un état d’esprit et une façon de travailler basés sur le respect de nos différences et une confiance partagée, dans l’intérêt général.

Nous souhaitons vivement pouvoir poursuivre cette transformation politique…

 

Permettez-moi à présent, quelques mots en direction de votre prédécesseur que nous aurons du mal à ne plus appeler Président tant sa voix et son style si singulier ont résonné dans notre Assemblée et aux quatre coins de notre département.

Dans notre groupe, nous sommes trois à avoir fait la traversée complète des 13 ans de Présidence de Maurice Leroy : Michel Fromet, Gilles Clément et moi-même… et cinq nous ont rejoints en 2015 dans le souffle du « Loir-et-Cher Autrement ».

Inutile de vous dire qu’en 13 ans, le voyage ne s’est pas toujours déroulé en eau calme et sans surprise.

Comme vous, cher Maurice, je ne suis pas de celle qui regarde en permanence dans le rétroviseur, et je ne reviendrai pas sur les rugissements célèbres et singuliers inscrits dans les PV de certaines sessions…

Aussi je n’évoquerai  que deux images avec une  espièglerie toute féminine… Et comme dirait Confucius « Une image vaut mille mots », voyez à quoi vous échappez !

 

Deux  images des unes du Loir-et-Cher info et le mag, et du petit dernier tout juste sorti de presse. Le contraste est flagrant, vous en conviendrez !

L’image que l’on préfère n’est-elle pas celle qui nous illustre le mieux ? Ainsi les unes des Loir-et-Cher info donnent-elles le tempo  de l’humeur de la majorité de l’Assemblée et surtout de son Président…

 

Nous avions décrié la tempête sur-exagérée qui engendre la peur et la mélancolie chez nos concitoyens et appelions de nos vœux une communication volontariste mais plus juste et  modérée !

 

 

 

Le mag de l’été nous comble naturellement…Cher Maurice, sans vouloir prêter comparaison, le jeune lion serein qui prend de la hauteur sur un fond de ciel bleu, belle évocation de la Politique qui assagit et ne fait pas vieillir !

 

 

Mais qu’en conclure :

Président communiquant comme personne, travailleur infatigable et acharné, entier et sensible.

N’est-ce justement pas cette corde sensible qui a permis de faire progresser votre écoute à ces voix féminines qui ont enfin empli la moitié de notre Assemblée en 2015 ?

N’est-ce pas cette corde sensible qui vous a permis d’entendre nos voix et celles du « Loir-et-Cher Autrement » dans l’intérêt de la coconstruction des politiques de projets et de tous les Loir-et-Chériens.

 

Monsieur le Président, ces dernières années nous nous sommes retrouvés sur des objectifs communs et nous garderons, comme je l’ai dit, cet esprit constructif.

Nous veillerons à ce que soient maintenus les engagements du Département en faveur de la cohésion et de l’innovation sociales, en faveur du développement et de l’équité de nos différents territoires et pour la poursuite d’une politique d’investissements volontariste.

Nous comptons sur vous, Monsieur le Président, pour garder ce cap volontariste et innovant pour l’avenir de notre Département.

 

Share

Session du budget supplémentaire 2017

Published / by LCA

Le budget supplémentaire a été voté ce mois de juin. Voici les remarques de notre groupe

 

Monsieur le Président, cher-e-s collègues,

 

  1. Année d’élections plurielles qui honore les vainqueurs et affecte ceux qui n’ont pas été choisis :

En adepte de la pensée positive et infatigable constructrice, je voudrais rendre un hommage particulier au nom de notre groupe le Loir et Cher Autrement à trois personnalités de notre département.

À Jacqueline Gourault, qui vient d’être nommée Ministre,

A Denys Robiliard légitimement déçu et que nous souhaitons remercier pour son travail acharné durant son mandat de Député,

A Maurice Leroy, constructeur républicain pour «une politique et un Loir et Cher Autrement » et qui cède sa place de Président.

 

2. Quelques mots sur votre rapport annuel 2016 dit rapport spécial du Président:

Toujours aussi bien élaboré et tellement précieux, c’est un guide incontestable de l’activité de toutes les politiques du département. Comme chaque année, j’en profite pour remercier les services qui ont contribué à sa rédaction.

Il souligne les progressions mais aussi les détériorations en toute transparence. C’est un point d’appui important pour adapter les projets à conduire.

Quelques points marquants :

  • A noter l’augmentation globale des dépenses de fonctionnement pour les Solidarités de 3,9% en 2016 contre 3,4% en 2015. La majeure partie de la hausse relevant des allocations de solidarité (67%, soit 4,5M€ sur les 6,7M€ de hausse)

 

  • L’enfance Famille: > 2 400 000€

Le nombre d’enfants placés a été particulièrement important.

Le nombre de mesures éducatives à domicile a augmenté de façon significative.

La CRIP, Cellule de recueil des informations préoccupantes a connu une augmentation importante de 364 à 519 (42,5%)

 

  • L’Insertion – Habitat: > 1 700 000€

Au 31 décembre 2016 : 7024 allocataires du RSA soit une baisse significative de 4,3% en 1 an (318 foyers en moins sur l’année 2016).

 

  •            Les Personnes âgées

– Le budget passe de 51,6M€ à 52,7M€, les principaux postes sont les dépenses de fonctionnement pour l’hébergement avec près de 31M€ (30,3M€ en 2015); 21M€ pour le maintien à domicile (20M€ en 2015) et 650.000 euros en investissement pour les EHPAD (contre 1,3M€ en 2015). Les recettes principales viennent de la caisse (CNSA) sont de 25M€ contre 22,7M€ en 2015.

La maison bleue, il y a eu 2250 visiteurs en 2014, 2314 en 2015 et sans doute encore en progression en 2016 mais les chiffres ne sont pas indiqués sauf erreur de ma part. La nouveauté, c’est le jardin de la maison, qui permet d’appréhender la question de l’accessibilité en extérieur.

La Plate forme vivre autonome 41 : 82.000 appels en 2015 et 41.000 en 2016… la diminution du nombre d’accueils physiques évoquée nous étonne vu l’intérêt de la structure.

L’APA connait une évolution du nombre de dossiers: 4342 en 2014, 3869 en 2015 et 5392 en 2016 (conséquence de la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement). Il y avait 5100 bénéficiaires en 2015 et 5200 en 2016.

 

  • Les  Personnes en situations de handicaps :

– Les dépenses liées à la politique en faveur des PH étaient de 38,7M€ en 2015 et de 39,4M€ en 2016 soit une évolution de près de 2%. En même temps les recettes ont baissé de 11% (baisse des récupérations sur successions).

La PCH , prestation de compensation du handicap connait une évolution du nombre de bénéficiaires: 1161 en 2014, 1289 en 2015 et 1472 en 2016 (+25% en 3 ans). L’incidence budgétaire est notable puisque le budget (domicile et établissement, adulte et enfant) était de 8,8M€ en 2015 et de 9,4M€ en 2016.

– Le nombre de personnes prises en charge par les SAVS-SAMSAH a été supérieur au nombre de places existantes pour la première fois en 2016. Ce nombre va sûrement continuer à augmenter.

– L’accueil en établissement est un peu meilleur avec 798 places en 2016 (contre 781 en 2015), surtout en foyer occupationnel ou d’accueil médicalisé.

– L’accueil des personnes handicapées en EHPAD diminue un peu pour les moins de 60 ans mais progresse pour les plus de 60 ans (97 en 2015 et 117 en 2016) ce qui représente près de 200.000 euros supplémentaire avec un budget de 3,2M€. Cela correspond bien au vieillissement de la population départementale en lien avec l’espérance de vie.

 

  1. Concernant le BS….Les années se suivent  et ne ressemblent pas…même si les exercices budgétaires gardent un rythme classique cette année !

Après une année 2017 démarrée avec prudence et certaines incertitudes,  aujourd’hui, le budget supplémentaire au-delà de tous ses ajustements permet d’envisager une suite  très dynamique de l’exercice, en particulier dans le registre du soutien aux Personnes agées et Personnes en situations de handicaps…

Nous saluons cette nouvelle dynamique qui se définit concrètement par cette décision  de renforcer la Direction de l’Autonomie et MDPH  pour pouvoir assurer le traitement des nombreux dossiers en attente et pouvoir à l’issue de cette résorption apporter une réponse aux usagers dans un délai d’instruction rapide, attendue légitimement de l’administration.

Quelques éléments de chiffrage :

– reprise du compte administratif de 100.000 euros

En fonctionnement:

– 4 M€ de plus en dépenses de fonctionnement principalement pour réduire les délais de traitement des dossiers PCH (2,2 M€) et APA (1,1 M€).

Pour traiter les dossiers : 17 personnes seront embauchées à cet effet…

Pour l’insertion (+ 400.000 euros pour FAPI et Jobs41)

En investissement :

A souligner le bon taux de réalisation de 93%

– Les dépenses nouvelles s’élèvent à peine à 1 M€ (principalement 500.000 € pour le parc routier et 350.000 € pour l’informatique dans les collèges)

Nous voyons s’inscrire le programme de la restructuration du collège de Neung sur Beuvron avec une petite enveloppe d’amorçage cette année et une prévision  globale de 9,8M€

– les recettes d’investissement sont de 6 M€ grâce à l’arrivée importante de recettes de fonctionnement :

– les DMTO sont de 4,8 M€ alors que le BP prévoyait 2,7 M€ soit +2M€ !

– la TSCA c’est 1,6 M€ de plus

– la vente des parts de la SEM rapportent 5,6 M€

– l’appel à projets pour les collèges numériques permet d’ajouter 430.000 €

– des dotations sociales : 240.000 euros

 

4. Points particuliers

Enfin, en amont de la présentation des rapports du jour, je voudrais souligner d’ores et déjà  le travail coopératif considérable mené dans le cadre de quali’dep. Les 58 actions concrètes définies pour améliorer et simplifier le quotidien des Loir et Chériens  en termes d’accueil, de simplification des écrits et de nouveaux services numériques…

Grand merci et nos félicitations à Catherine bien sûr mais surtout à Florence Ducasse qui aura conduit ces travaux avec un grand savoir-faire et une détermination sans faille.

Toujours dans le plan Loir et Cher 2021 et de façon interdépendante, le plan d’actions du schéma départemental d’amélioration de l’accessibilité des services au Public, approuvé par notre Assemblée  en décembre  2016 et enrichi par les Conseils communautaires et la Région va pouvoir se décliner avec un budget fléché de 850 000€ sur 3 ans, nous nous en félicitons dans l’intérêt  de tous nos territoires d’autant qu’il laisse place comme souhaité à l’expérimentation d’innovations…

En conclusion de mes propos, et pour ce dernier BS présidé par Maurice Leroy, je souhaite remercier notre DGS, les services et toute notre Assemblée  pour la qualité du travail et des  relations.

Share

Visite de la Chrysalide à Vineuil

Published / by LCA

IMG_4617 EN présence d’un groupe d’administrateurs du CIAS, nous avons visité le centre de la Chrysalide à Vineuil.
Une présentation des animations prévues pour cet été dans l’agglomération était à l’ordre du jour.

Share

Intervention de G Baraban – session du 27 mars 2017

Published / by LCA

Monsieur le Président, cher-e-s collègues,

Si l’on se fiait seulement à la quantité de dossiers présentés à cette session on pourrait penser que c’est une session bien légère ! 10 dossiers !

Il n’en est rien, vu en particulier la consistance du dossier numéro 1, titré « Loir et cher 2021, le Plan d’actions», qui engage notre département pour les 4 ans à venir…et qui nous engage chacune et chacun dans une dynamique conjointe….

Ce n’est pas un plan de plus mais un plan « Central » qui prend en compte les priorités exprimées non seulement par notre collectivité mais aussi par les principaux acteurs de notre département. C’est ce qui en fait sa richesse.

Vous avez fait des propositions que nous avons pu modeler ensemble et nous nous félicitons de cette co construction réussie qui laisse augurer d’un portage politique  et d’une mise en œuvre dynamique et fructueuse.

Ce plan devra s’imprégner des exigences que nous nous sommes fixées en matière de développement durable dans toutes ses déclinaisons. De même la capacité d’innovation par les nouvelles technologies sera un moteur significatif au cœur de chacune des actions.

Quelques remarques sur les 4 axes:

  • Innover pour un nouveau contrat social:

– La mobilisation active et diversifiée pour le retour à l’emploi (dont les clauses d’insertion…)

– L’autonomie et la lutte contre l’isolement des Personnes âgées à domicile pas toujours simple à repérer…

– Les expérimentations pour améliorer les services à la population, y compris les services liés à la santé et leur facilitation d’accès.

– Le soutien des jeunes par l’apprentissage au Conseil départemental, le tutorat collégiens et une future école de codage informatique à Blois….

  • Défendre la ruralité:

– Le numérique en développement pour une chance de proximité nouvelle et d’accessibilité facilitée.

– Le soutien aux communes.

– La valorisation de nos produits de territoires.

– La valorisation d’une dynamique culturelle et d’atouts bien spécifiques (richesses naturelles et proximité de la grande région parisienne qu’il faut pouvoir relier plus facilement).

  • Investir pour l’avenir:

– Très haut débit pour tous.

– L’amélioration de la sécurité de nos routes départementales.

– Les grands travaux de réhabilitation des collèges.

– Le référentiel travaux dans les Ehpad.

– Le tourisme renforcé par l’innovation et le développement de pistes cyclables (25 km par an en site propre).

  • Simplifier le quotidien des Loir et Chériens:

Nous voyons dans ce plan l’opportunité de moderniser encore nos services pour faciliter la vie de tous les habitants. Il est important pour ce faire de toujours veiller aux bonnes conditions de travail de nos agents.

Dans une participation partenariale devenue naturelle dans notre département, la participation citoyenne reste toujours à conforter en s’appuyant sur les comités de démocratie locale existants sur tous nos territoires.

Les réunions cantonales qui vont se programmer devront prendre des formes informatives mais aussi participatives. Pourquoi d’ailleurs ne pas imaginer des mini forums cantonaux sur une journée ?

Il est fondamental que ce plan concerne bien chaque Loir et Chérienne et chaque Loir et Chérien.

Veillons pour cela à l’accès aux informations et à l’appropriation de celles-ci, notamment pour les Loir et Chériens les plus fragiles. Dans toutes ces évolutions, la qualité des accompagnements doit être un objectif constant.

Du bon portage politique de chacune des actions dépendra la réussite de ce plan ambitieux et prometteur. Nous y croyons et en serons des acteurs et actrices engagés.

Share

Vote du budget 2017

Published / by LCA

Le vote du budget 2017 a eu lieu ce jeudi 15 décembre.

Notre groupe a fait le choix, en responsabilité, d’approuver le budget présenté par la majorité.

Le climat de travail, d’élaboration partagée et de prise en compte de nos remarques (ajustements des travaux dans les collèges, projets pour l’action sociale…)  nous inscrivent dans une démarche profitable aux Loir-et-Chériens plus que politicienne.

Voici l’explication de vote de Geneviève Baraban.

 

Nous vous souhaitons de bonnes fêtes de fin d’année.

Share

Un nouveau Préfet en Loir-et-Cher

Published / by LCA

Lors du dernier Conseil des Ministres, Monsieur Yves le Breton a été nommé Préfet des Cotes d’Armor, les élus de notre groupe lui souhaitent une bonne continuation en Bretagne. Nous accueillons dans notre département Monsieur Jean-Pierre Condemine à qui nous souhaitons la bienvenue.

Article de la NR

Share

Déviation de Cellettes

Published / by LCA

Dimanche dernier (16 octobre), sous un magnifique soleil, était inaugurée la déviation de Cellettes, attendue depuis si longtemps.

cellettes1

cellettes2

 

 

 

 

 

Inauguration Déviation le 16 Octobre 2016

Discours de Michel Contour

Mesdames, Messieurs (Elus) (Personnalités), Chers Amis,

OUF. C’est sans doute ce que de nombreux Cellettois doivent se dire aujourd’hui. Un OUF de satisfaction…OUF,

Avec un O comme opiniâtreté, obstination

Avec un U comme Utilité Publique et,

Avec un F comme Futur, UN Futur différent qui nous attend.

Il y aura un avant et un après ce 16 octobre 2016.

De l’opiniâtreté, de l’obstination et, sans doute de la patience, il en aura fallu depuis une quarantaine d’années où déjà quelques élus lucides avaient compris qu’un jour cela deviendrait nécessaire.

Ils avaient même imaginé que l’ancienne ligne de chemin de fer désaffectée et sillonnant Cellettes pourrait un jour, répondre à cette attente.

Il n’en fut rien, certains intérêts privés l’emportèrent ; l’urbanisation a fait le reste…

C’est ainsi que dans les années 80, alors que le trafic s’était déjà intensifié, il a fallu faire le constat qu’il n’y avait plus de solution facile pour résoudre ce problème.

Pour autant, les élus d’alors et je vois parmi vous mon prédécesseur Jean Philippe Grandon, les élus d’alors votèrent une résolution pour prendre acte de la nécessité d’une déviation de Cellettes.

Dans les années 90, devant l’intensité toujours grandissante des trafics Romorantin-Blois et Contres-Blois, les échanges commencèrent entre les élus de Cellettes et le Conseil général.

On vit ainsi naître les premières esquisses : proches de Cellettes ou plus éloignées passant par Cour Cheverny ou pas !…

Passant par Cheverny ou pas !…

Par l’Est de Cellettes, par l’Ouest faisant émerger à chaque proposition une cascade d’oppositions….

En 1998, nous prenons officiellement une position sur un principe de contournement en totalité sur la commune de Cellettes, confirmant par la même pour partie la position du Conseil municipal précédent et devant répondre également aux attentes départementales.

Nous prenons une délibération pour solliciter le Conseil général en souhaitant qu’il veuille bien inscrire notre demande parmi ses projets départementaux.

Plusieurs années ont passé avant que cela devienne une priorité du Département et lorsqu’elle le devint et qu’une réelle chance d’aboutir se profila, ce ne sont pas moins de 5 Associations qui se créèrent…

L’une pour dire  « oui » tout de suite, une seconde pour dire oui, mais… et les 3 autres Non, Jamais !

Le projet a stagné. Le temps passait, le trafic grandissait 14 à 15 000 véhicules par jour dont plus d’un millier de camions 1200/1300 ?

En 2004, succédant à Monsieur Dupiot, l’arrivée de Maurice Leroy à la présidence du Département a boosté le dossier.

Nous avons à cette date désormais senti une vraie volonté d’aboutir.

Je vous fais grâce de toutes les études, des différents tracés possibles et imaginables, du temps passé en concertations, en négociations.

Merci au Département, à Michel Leroux, à Marinette Rilly…. Grâce de la gestion de tous les problèmes techniques, des enquêtes publiques et du temps qu’il aura fallu à la justice pour se prononcer sur les différents recours : Tribunal administratif d’Orléans, Cour d’appel de Nantes, recevabilité en Conseil d’état à Paris !…

Ajoutons à cela 18 mois de réalisation des travaux : 16 octobre 2016. OUF

Je disais O comme Obstination, U comme Utilité publique…

Il aura bien sûr fallu qu’elle soit officiellement reconnue. je me souviens d’un certain 28 décembre où Monsieur le Préfet Poessel me fit savoir qu’il venait de la signer, au-delà d’un certain nombre de pressions….

Je voudrais ici ouvrir une parenthèse et remercier publiquement l’ADEC (Association pour la Déviation de Cellettes) tous ses membres, son Président Bernard Chiquet pour leur engagement, leurs actions, leurs pétitions, les informations qu’ils ont diffusées auprès du public.

Ils ont contribué aux prises de décisions et ils ont donné du crédit à l’action municipale.

Je reviens à l’Utilité publique, pas seulement administrative, mais aussi utilité publique pratique…celle qui va améliorer la vie des gens..Celle qui dès demain va changer la vie des habitants du Bourg, mais utilité pour nos voisins en fluidifiant la circulation, en raccourcissant le temps domicile-travail.

Utilité pour les longs déplacements, l’accès aux autoroutes, gain de temps pour les professionnels…

OUF avec un F comme Futur…

Nombre d’habitants attendent ce moment où le bourg va enfin se débarrasser de son millier de poids lourds, des 38 tonnes et au-delà.

Car je dois préciser le préciser, dès ce soir l’interdiction aux poids lourds de plus de 3T5 entre en vigueur et pas seulement entre la patte d’oie et ici à la Coque mais aussi entre Chitenay et Cellettes et entre Clénord et les Montils. Nous savons également que les semaines qui viennent, seront là pour le constater, que le flux des déplacements automobiles de longue distance sera pour partie détourné, permettant plus de sécurité pour les piétons, les cyclistes, les enfants des écoles, les touristes.

Néanmoins, si beaucoup s’en réjouissent, je sais que quelques uns s’en inquiètent parmi les commerçants….

Pas d’inquiétude au niveau des poids lourds, aucun ne s’arrête !

Mais sans doute y aura-t-il quelqu’achat spontané de moins au hasard d’un passage vers Beauval.

Nous espérons qu’ils seront compensés par des achats de proximité de la part de nos voisins qui aujourd’hui ou bien ne peuvent s’arrêter ou s’ils arrêtent craignent pour leur rétroviseur.ils sont tombés par dizaine à Cellettes.

Alors Mesdames, Messieurs, je vais le répéter. Ce 16 octobre 2016 est historique.

Dés demain de nouvelles habitudes vont se prendre.

Cellettes va pouvoir respirer et jouir de plus de tranquillité, retrouver un charme qu’il était devenu difficile d’apprécier…

Charme renforcé aussi par cette nouvelle route sur laquelle nous sommes.

Elle ne ternira en rien, bien au contraire l’image de Cellettes.

Frayant au milieu des bois, laissant entrevoir la beauté d’un château et enjambant deux rivières, elle va s’inscrire parmi les beaux paysages dont Cellettes est déjà dépositaire.

Gageons qu’elle invite ainsi à s’arrêter chez nous…

Profitez bien de cette journée pour une dernière ballade non motorisée…

et longue vie à la Déviation de Cellettes.

 

 

 

 

Share

Forum emploi et diversité

Published / by LCA
A l'initiative du Maire de Blois et de la Maison de l'Emploi du Blaisois 
présidée par Benjamin Vételé, le forum emploi et diversité s'est tenu au 
Foyer des jeunes travailleurs mardi 11 octobre.
Nous l'avons inauguré forumavec Monsieur le Préfet.

Des Employeurs et des Chercheurs d'emploi 
se retrouvent dans un face à face bien organisé 
et bien accompagné.

Ce rendez-vous de l'emploi très fréquenté 
est rassurant et prometteur  pour chacun-e.

Geneviève Baraban
Share

41 ème congrès départemental de la FNACA à Cour Cheverny

Published / by LCA

Un soleil et un ciel bleu à la hauteur de ce congrès de haute tenue.
Geneviève Repinçay, Michel Contour, Gilles Clément et moi-même avons beaucoup apprécié les interventions riches et pertinentes.
De bonnes nouvelles annoncées en perspective de janvier 2017 avec entre autre une revalorisation des retraites des anciens combattants…
La page d’histoire de la guerre D’Algérie analysée avec grand talent par notre Sénateur Jeanny Lorgeoux a comblé l’assistance…
La Paix et la Fraternité ont tenu le premier plan de tous les discours…!

Geneviève Barabanfnaca

Share